Un goût de printemps

Un goût de Printemps en Loire Atlantique

Un événement unique ou rime 3 maîtres mots autour de terroir et tradition: Partage, qualité et convivialité!

Un gout de printemps au bord de l’océan à La Baule, un événement exceptionnel auquel j’eu le plaisir durant une dizaine de jours de participer, découvrir les villes qui entourent La Baule, la richesse du patrimoine, la culture, et le terroir mais avant tout les talents et cet approche au plus près des choses vraies, dans le travail avec des produits frais, locaux, choses se faisant de plus en plus rare….

C’est l’association Site remarquable du gout des marais salant, en partenariat avec Cap Atlantique qui propose cette animation itinérante autour de la gastronomie, rassemblant office du tourisme, artisans, producteurs locaux, et restaurateurs. Une belle initiative pour dynamiser territoire, mettre en avant les talents culinaires de la région, présenter le travail des producteurs et la richesse du terroir. Cette événement c’est en effet déroulé sous une dizaine de jours, n’ayant pu me rendre à tous les ateliers, je vous présente ci-dessous un visuel de ceux qui ont émoustillé mes papilles avec des produits que je n’avais pour certains jamais dégusté comme le pigeon de Mesquer, palourdes, escargots du Croisic sans oublier parmi ces délices de la mer, les algues et salicornes de Batz sur Mer.

Jour 1: GUERANDE:

  • démonstration de pâtisserie par l’Atelier

De bon chocolat provenant du Brésil, Pérou… lors de cette atelier nous avons eu la chance d’être les premiers à savourer le Macaron à la noisette caramélisé fleur de sel avec une meringue tel les plus grands à l’Italienne (monté à chaud).

  • Visite du faubourg St Michel axe d’entrée vers la cité médiévale de Guérande…
  • Crémeux d’avocat au chocolat blanc avec ses fraises poélées et tuiles au pavots…que dire de plus le nom de ce dessert présenté vous parlera déjà bien de la gastronomie et créativité présenté par le chef Laurent Chauvin du restaurant la Tête de l’Art. Au delà de la créativité exceptionnelle de ce chef accompagné de son commis, ils ont réussi une chose toute aussi surprenante me faire manger et apprécier des fraises! En effet c’est l’un des seul fruit que je ne tolère pas, mais ce mélange sucré, salé se marie parfaitement à atténué l’amertume que je trouvais à la fraise.

Ayant tellement apprécié cette atelier et découverte j’ai poursuivi le repas du soir en table d’hôtes que je vous présente ci dessous, au menu:

  • Sardines de pays rôties, mini ratatouille et jus fumé émulsionné au beurre
  • Cassolette d’escargots du Croisic petit pain au curry et tombé de cébettes
  • Demi pigeon de Mesquer rôti aux asperges, salade de champignons bruns, jus lié au foie gras
  • Fraises de la maison Rio poêlées, crémeux d’avocat au chocolat blanc

On ne peux espérer mieux que de se retrouver autour d’une si belle table oû partage et bonheur ressorte, oui une table de partage entourée du chef Laurent, du producteur de pigeon Matthieu Anezo et de gens passionnés. Comme l’a si bien cité le chef « La cuisine c’est la vie et quand on aime la vie, on aime les gens et le partage et cela ne se partage mieux qu’autour d’une table d’hôtes. »

Jour 2: BATZ SUR MER:

  • Marché des producteurs
  • Recettes dévoilées par Christophe Audic chef du restaurant La Roche Mathieu et Valérie Cottet-Emard de l’Atelier de Valérie.

Christophe Audic proposa un Osso bucco avec une sympathique marinade et des légumes de saisons tandis que Valérie de l’atelier nous présente une Mousse au chocolat noir sur un sablé de sarrasin avec une onctueuse crème caramel.

 

Jour 3: LA BAULE

  • Découverte des épices aux Saveurs de l’aventure, par un passionné Loic Pasquet nous embarque faire le tour du monde des arômes, épices de différentes sortes, à la recherche de leurs origines et enfin comment les utiliser. Tant de nom, découvertes…que je ferais un article à part pour vous présenter ce que j’ai appris en rajoutant les bienfaits santé quelles vous apportent. La dégustation s’est principalement porté autour du poivre, discerner le vrai, le faux poivre, toutes les sortes, du vert, rouge, noir au blanc tant de variétés et d’arômes qui nous sont méconnus (l’exemple d’un poivre blanc aux notes de fromage de chèvre)
  • On poursuit l’après midi au centre de La Baule avec des recettes et astuces culinaires dévoilées par Frédéric Lehuédé chef du restaurant Le Carpe Diem à Escoublac. Au menu de cette présentation, une entrée tout en fraîcheur et pour poursuivre tout en saveurs avec une « marinade de coques et palourdes du Croisic au gingembre ». Comment vous dire que sous le beau temps océanien du pays de la Loire cette petite mise en bouche fut un délice aromatique et frais, puis une découverte pour ces bons produits de la mer. Et cela se termine par une gaufre crème chantilly vanille.

 

Jour 4: LE CROISIC:

  • Ce matin on commence de suite par une démonstration culinaire par Charles Beckel chef de l’Estacade avec une mise en bouche « Tarte fine escargots et palourdes accompagnée des légumes de la maison » Pour moi qui n’ai  d’affection pour les escargots et en plus de bon matin je peux vous assurer que ce fut tout en finesse et un beau mariage. Et nous trouvant en plein cœur de la provenance des escargots nous avons eu la chance de goûter un produit gastronomique rare des oeufs d’escargots, de belles perles blanc nacré, plus grandes et dures à croquer que du caviar.
  • Un atelier Pêche aux algues se poursuivit dans l’après midi mais tellement prisé que je n’ai pu y assister, mais j’eu tout de même la chance de les déguster par la suite avec la présentation de Valérie Pédron qui nous présenta les différentes sortes et la richesse de ces dernières.
  • L’après midi on poursuit en cuisine avec le chef François Thorel du restaurant Le Ty Mad qui localement veux dire » La bonne maison ». Un chef créatif qui travaille avec des produits locaux dont ceux présentés par Valérie Pédron, les algues. En effet il revisite des recettes afin de présenter l’algues aussi bien en entrée, plat que dessert, de quoi faire le plein d’iodes et d’antioxydants. Nous avons eu le plaisir de déguster des « Voraciennes » ou Blinis de pommes de terre aux algues (salicornes), une mise en bouche surprenante pour l’apéro, ou une belle entrée relevée avec une huile de homard ou des St Jacques, et un risotto aux algues (haricot de mer, laitue de mer, algues poivré, et dulce), très bien assaisonné et rien à ajouter ni sel, ni poivre! Et on termine le tout en algues avec des petits sablés, une bonne note sucrée /salée pour accompagner café, thé…

Vous l’aurez compris au printemps on travaille la culture et le goût!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s